Search
Close this search box.
Magasine de Science et Technologie
Search
Close this search box.

* S&T peut avoir recours à l'IA générative pour un meilleur contrôle sur l'exactitude des informations publiées

Search
Close this search box.

la galaxie Magellan est en fait constitué de deux galaxies distinctes

Résumé : d'après une étude de chercheurs en astronomie, le petit nuages et le grand nuage de Magellan représenteraient finalement une paire de galaxies naines faisant partie d'un plus grand groupe. cette etude révèle qu'elles agissent en tant que satellites de la Voie lactée.

Après une étude, le petit nuages et le grand nuage de Magellan représenteraient une paire de galaxies naines faisant partie d’un plus grand groupe. cette etude révèle qu’elles agissent en tant que satellites de la Voie lactée.

Le Petit Nuage de Magellan, initialement considéré comme une galaxie très proche de la Voie lactée, suscite aujourd’hui des spéculations parmi les astronomes quant à sa nature. Les observations suggèrent désormais la possibilité de deux galaxies distinctes, alignées l’une derrière l’autre, malgré l’apparence antérieure d’une entité unique.

/// Les Nuages de Magellan, se présentent comme deux galaxies naines qui agissent en tant que satellites de notre propre galaxie, la Voie lactée.   ///

Une récente étude, acceptée par The Astrophysical Journal, remet en question la perception traditionnelle des Petits Nuages de Magellan (SMC), une nébuleuse floue visible dans le ciel nocturne de l’hémisphère sud. Contrairement à l’idée préconçue selon laquelle le SMC serait une seule galaxie naine proche de la Voie lactée, cette recherche suggère qu’il pourrait en réalité s’agir de deux entités distinctes, l’une derrière l’autre depuis la Terre.

L’astronome Claire Murray du Space Telescope Science Institute et son équipe ont examiné les mouvements des nuages de gaz au sein du SMC et des jeunes étoiles récemment formées en son sein. Leur analyse a révélé des preuves de deux nurseries stellaires situées à des milliers d’années-lumière l’une de l’autre. Si cette conclusion est confirmée, elle renforcerait probablement les appels de plus en plus nombreux d’astronomes en faveur du changement de nom du SMC, jugé offensant par certains, ainsi que de son voisin, le Grand Nuage de Magellan (LMC).

Le nom des nuages de Magellan fait référence au navigateur portugais du XVIe siècle, Ferdinand Magellan. (Il n’a jamais été astronome, et à aucun moment il aurait découvert l’existence de ces galaxies)

La nouvelle étude utilise des instruments de pointe tels que le Australian Square Kilometre Array Pathfinder, un radiotélescope, ainsi que Gaia, un observatoire en orbite de l’Agence spatiale européenne, pour examiner le gaz et les étoiles du SMC. Les données ainsi recueillies suggèrent l’existence de deux nuages distincts de formation stellaire, avec des niveaux d’enrichissement en éléments lourds différents.

La question demeure de savoir si ces deux parties sont des objets séparés ayant dérivé à proximité l’un de l’autre par leur gravité mutuelle, ou si l’un est constitué de débris tirés de l’autre lors d’une rencontre rapprochée avec une autre galaxie, comme le LMC.

Si d’autres études confirment que le SMC n’est pas une entité unique mais deux, un nouveau nom pourrait être nécessaire. Certains astronomes proposent de choisir l’un des nombreux noms autochtones traditionnels des nuages, tandis que d’autres suggèrent de maintenir les acronymes SMC et LMC mais de remplacer le “M” par quelque chose de plus significatif, comme “milky” pour faire référence à la Voie lactée, ou “meridional” pour évoquer le caractère austral. La résolution finale sur le nom pourrait être présentée à l’Union astronomique internationale (IAU) lors de son assemblée générale en août 2024.

/// Superposition des deux galaxies naines de Magellan (satellite de la Voie Lactée). Le Petit et le grand Nuage de Magellan vu de face (difficile de les différencier) Elles sont constitués de plusieurs centaines de millions d’étoiles.   ///

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez les derniers articles S&T

Inscrivez-vous à la Newsletter S & T

Restez informé en permanence sur les sujets de votre choix !